En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Pourquoi consulter ?

Le champ d'application de l'ostéopathie biomécanique
 
Le décret 2007-435 de mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie indique que l'ostéopathe est "autorisé à prévenir et remédier à des troubles fonctionnels du corps humain, à l'exclusion de pathologies organiques justifiant d'un traitement d'une autre nature".

En quoi consistent donc ces troubles fonctionnels du corps humain ?

Le trouble fonctionnel associe une douleur (musculo-squelettique, viscérale, crânienne) et une perturbation de la fonction associée à la structure douloureuse.

Cela peut se traduire au niveau musculo-squelettique par une limitation de certains mouvements, une difficulté à accomplir des tâches telles que la marche ou la préhension.

Au niveau viscéral, et notamment abdominal, ce sont essentiellement les troubles du transit et les signes associés qui en sont la manifestation. Les reflux, la constipation, les colopathies, les ballonnements font ainsi partie des troubles fonctionnels que l'ostéopathie peut prendre en charge.

Au niveau crânien, la mâchoire et le système ORL sont plus particulièrement concernés.

La prise en charge étant adaptée en fonction du mode de vie du patient, l'ostéopathie est efficace sur tout type de population : nourrissons, enfants, adultes, femmes enceintes, sportifs et séniors.

Quelles sont les exclusions au traitement ostéopathique ?

Pour faire simple, l'ostéopathie n'a pas vocation à traiter les maladies systémiques, organiques, inflammatoires, néoplasiques, congénitales, génétiques, infectieuses, ou encore toute atteinte structurelle irréversible.
La prise en charge médicale est indiquée dans ces cas, et l'ostéopathie sera tout au mieux un complément aux traitements recommandés, autrement dit un palliatif. 

La thérapie manuelle permet de soulager les symptômes de bon nombre de pathologies :
 
  • Ostéo-articulaires :
Cervicalgie, dorsalgie, lombalgie chroniques
Torticoli, lumbago
Céphalées, maux de tête, vertiges cervicogènes
Entorse (sauf si rupture ligamentaire ou fracture associée), séquelle d'entorse
Arthrose douloureuse
Conflit sous-acromial, périathrite scapulo-humérale (PSH)
Douleurs projetées (syndrome segmentaire)
 
  • Tendino-musculaire :
Troubles musculo-squelettiques (TMS)
Tendinopathies : tendinite, tenosynovite
Epicondylite : « tennis elbow » et « golf elbow »
Aponévrosite plantaire
Pubalgie
 
  • Syndromes canalaires :
Arnoldite
Névralgie cervico-brachiale (NCB)
Douleur/Névralgie intercostale
Cruralgie
Sciatique
 
  • Viscérales et crâniennes :
Reflux gastro-œsophagiens (RGO), ballonnements, aigreurs
Constipations/diarrhées chroniques (colopathies fonctionnelles)
Sinusites/Rhinites chroniques
Troubles de la mastication (SADAM)
Plagiocéphalie du nourrisson

Les actes réalisés par un ostéopathe biomécanicien (manipulations et mobilisations articulaires, techniques musculaires.) sont les seuls référencés dans les recommandations de bonne pratique de la Haute Autorité de Santé (HAS) et dont les indications, contre-indications, bénéfices et risques sont clairement définis par la recherche clinique.

Nos petits plus

  • Consultation à domicile
  • Ostéopathie Biomécanique